De 1970 à 1990, la CSF continue la défense des consommateurs et des locataires et se développe.

Consommation

La CSF a le souci de former et d’informer ses militants et ses adhérents : assurance, habitation, voitures neuves et occasions, la justice… La CSF met en place des actions telles que les relevés de prix sur les jouets et sur la rentrée scolaire. Les permanences consommation continuent. En lien avec le Centre Technique Régional de la Consommation (CTRC), plusieurs actions ont été menées :
  • portant sur les clauses abusives (1985)
  • la négociation d’un accord entre les constructeurs de maisons individuelles et les organisations de consommateurs.
  • les émissions télévisées « Conso Mag » (de 1985 à 1989) sur différents thèmes : Vente par correspondance, livraison, voitures neuves et occasions, chèques payants, loi Méhaignerie, la justice, etc.

consomag

aide_aux_locatairesLogement

    La CSF est également très active :
  • Elle lance un rappel important de charges à Chevreux (distribution de tracts, réunion avec les bailleurs, conférence de presse, dépôt du dossier à la Commission mixte HLM-usagers).
  • La CSF a obtenu une baisse significative du prix unitaire de l’eau chaude par la Générale de Chauffe, une renégociation du contrat entre la ville et la Générale de Chauffe pour les quartiers de Presles et Chevreux, avec un étalement du paiement des charges.
  • Elle obtient la signature d’un accord collectif pour des travaux d’amélioration du logement avec l’OPHLM et participe aux réunions d’information sur les travaux de réhabilitation du patrimoine social.
  • La CSF intervient également sur le projet de rénovation du quartier de Presles et pour le démontage des antennes radio amateur en cas de nuisance ainsi que sur le contenu des charges locatives et sur leur montant.
  • Elle demande aussi que les associations d’handicapés soient consultées lors de la construction et de l’aménagement de nouveaux logements.
Concernant la loi Méhaignerie, des articles de presse ainsi que des réunions avec les locataires et les militants ont eu lieu. La CSF a été sollicitée par un bailleur pour établir le reclassement des logements (prix/ m²) et pour l’implantation des containers d’ordures ménagères suite à la mécanisation entreprise par la ville. La CSF est présente dans de nombreux lieux pour défendre et aider les usagers. Elle participe à de nombreuses réunions et conseil d’administration, négocie des conventions et développe des partenariats avec les acteurs locaux toujours dans l’objectif d’aider les familles. Le premier atelier couture voit le jour.

atelier_couture

 

De 1990 à 2000, l’expansion se poursuit, la CSF se rapproche des usagers et des familles

Consommation

consommationDes actions consommation sont mises en place :
  • auprès des grandes surfaces pour faire respecter l’affichage des prix,
  • auprès d’EDF pour protester contre la mise en place des compteurs électriques à clé électronique.
  • La CSF s’allie à d’autres associations familiales pour réagir contre la baisse de l’allocation de rentrée scolaire et dire son désaccord concernant le plafond de ressources pour l’allocation jeune enfant.
  • Elle met en garde les familles sur les cartes de crédit et s’engage dans une campagne de pétition pour une meilleure réglementation.
  • La CSF continue les campagnes d’information auprès des usagers sur différents thèmes comme le crédit, la publicité et le démarchage à domicile.
Après Soissons, les permanences consommation se développent sur Venizel et Braine. La CSF reçoit les usagers pour les renseigner et les aider à résoudre leurs litiges. En 1994, à l’occasion de l’année internationale de la famille, la CSF et le CEDIFF ont réalisé une exposition reprenant la Déclaration des Droits des Familles. Cette exposition a circulé dans les 4 centres sociaux de Soissons et à la CAF. La CSF a animé un atelier de dessin pour les enfants des centres sociaux de Presles et de Chevreux en rapport avec l’exposition. piece_euro Avec l’arrivée de l’Euro, la CSF a créé un jeu à partir des préoccupations des familles concernant leurs achats quotidien pour s’initier à la nouvelle monnaie tous ensemble.    

Logement

La CSF continue également d’être très présente :enquete_locataires
  • Elle organise des enquêtes auprès des locataires sur la qualité des interventions des sociétés. Cela a permis à l’ODES d'établir des fiches de suivi signées par le locataire.
  • Elle engage une action « charges locatives » sur leur patrimoine.
  • Elle rencontre régulièrement les bailleurs et les locataires et intervient sur des questions de réhabilitation, de travaux, les problèmes d’hygiène et de violence.
  • Elle proteste contre la fermeture des parkings souterrains à Chevreux.
  • Elle intervient pour le respect du préavis de 3 mois et la réduction des loyers.
  Afin d’être toujours plus proche de la population, des adhérents et militants, la CSF développe des moments de convivialité en organisant des jeux, des visites, des sorties, etc.

2011_pique-nique_septmont

page précédente Historique de la CSF - Historique CSF Soissons - de 2000 à 2012 page suivante  

Navigation